Nos activités en images

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

PARTENAIRES FINANCIERS

  • ciddh-logo-amelior.jpg
  • logo-global-woman.jpg
  • Logo-NED.jpg
  • logo-union-africaine.jpg
  • logo_MAMACASH.jpg
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

PUBLICATIONS

  • 1.jpg
  • 2.jpg
  • 3.jpg
  • 4.jpg
  • 5.jpg
  • 6.jpg
  • 7.jpg
  • 220.jpg
  • bulletin-52-e-session-cadhp.jpg
  • concept-genre.jpg
  • connaitres-le-cefci.jpg
  • controle_citoyen.jpg
  • gouvernance_locale.jpg
  • guide-femme-candidate.jpg
  • management-ong.jpg
  • rapport-d-activites-cefci-2009-2011.jpg
  • rapport-lancement.jpg
  • rep-orga-accreditees-election.jpg
  • stop-excision.jpg
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
Stendhal   L'admission des femmes à l'égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation, et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain
Simone de Beauvoir   "Jusqu'ici les possibilités de la femme ont été étouffées et perdues pour l'humanité et il est grand temps dans son intérêt et dans celui de tous qu'on lui laisse enfin courir toutes ses chances.
   "Si vous êtes prêt à faire seulement ce qui est facile, la vie sera difficile. Mais si vous êtes prêt à faire ce qui est dur, la vie sera facile. "- T. Harv Eker
   "L’argent ne te rend pas heureux. Ne crois jamais que tu seras heureux le jour où tu seras riche. Si tu n’es pas heureux en cherchant à devenir riche, il Y a de fortes chances que tu ne le sois pas quand tu seras enfin riche. Par conséquent, que tu sois riche ou pauvre, assure toi d’être heureux" - Robert T Kiyosaki - Nos enfants Riches et brillants - Best-seller du New York Times
   La leçon ne peut être comprise que lorsque la raison de l'échec a été intégrée
   "Life is an echo; what you send out comes back" - Chinese proverb
   Le leadership : c'est l'art de faire faire à quelqu'un quelque chose que vous voulez voir fait, parce qu'il a envie de le faire - Dwight Eisenhower
   "Perte d'argent, perte légère ; perte d'honneur, grosse perte ; perte de courage, perte irréparable" - Johann Wolfgang von Goethe
   "Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont répondu «Non»; Grâce à eux, je l’ai fait moi-même" - Albert Einstein
   "Le succès c'est d'avoir ce que vous désirez. Le bonheur c'est aimer ce que vous avez." - H. Jackson Brown
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
  • ECOSOCC & CADHP

CONFLITS ET CRISES EN AFRIQUE : PROTEGEONS LES DROITS DE TOUS LES ENFANTS

Le 16 juin 1976, le monde s’est réveillé avec  l’horreur du bain de sang de la violence à l’égard des enfants lors du massacre de Soweto  en Afrique du Sud  par le pouvoir de l’apartheid.

L’Union Africaine, en mémoire de ces enfants innocents qui ne revendiquaient que leur droit à l’éducation a décrété le 16 Juin la journée de l’Enfant Africain (JEA) à travers la résolution N°51 en juillet 1990.

Aujourd’hui, 40 ans après ce massacre, les enfants africains vivent toujours des violations de leurs droits qui s’aggravent davantage avec les conflits et les crises que nous vivons dans la majeure partie de l’Afrique.

Le Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains en Côte d’Ivoire (CEFCI), Organisation dotée du statut d’observateur auprès de la Commission Africaine des droits de l’homme et des peuples  (CADHP) et membre de l’Assemblée générale de l’ECOSOCC de l’Union Africaine, rend hommage à tous  ces enfants de SOWETO et de tous les enfants des pays en crise en Afrique en cette journée du 16 juin, journée de l’Enfant Africain.

C’est l’occasion de rappeler aux gouvernants, leurs responsabilités dans la protection des enfants et la nécessité de prendre de nouveaux engagements pour leur épanouissement et leur prise en charge holistique.

Cette année, le thème  qui est porté à notre réflexion est :« Conflits et crises en Afrique : protégeons les droits de tous les enfants ».

En Côte d’Ivoire, suite à la crise que nous avons connue et face à la fragilisation du système éducatif et de prise en charge des enfants, certains  problèmes se posent avec acuité. Il s’agit en autre :

 

  • du traitement  enfants délinquants qui sont communément appelés « microbes »
  • de la question de l’éducation et du maintien  scolaire des enfants et en particulier des petites filles
  • des filles employées domestiques appelées communément «  servantes ou bonnes «  qui sont exploitées  quotidiennement dans les familles
  • du mariage forcé et précoce  des petites filles
  • des grossesses en milieu scolaire
  • des mutilations génitales féminines
  • de l’enregistrement des enfants à la naissance  en vue de lutter contre l’apatridie
  • de la protection des enfants contre les abus et les violences sexuelles
  • de la prise en charge des enfants handicapés en particuliers ceux qui souffrent d’albinisme

 

Il est donc important que des chances égales  soient accordées à tous les enfants de notre pays ; appuyées par des initiatives de discrimination positives, cela devrait permettre aux enfants ivoiriens de mieux construire leur avenir à travers des soins de santé de qualité , une éducation de base solide et un encadrement qui les mettraient à l’abri de toute sorte de violences, conformément à la Charte Africaine des droits et du bien-être de l'enfant et à la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE).

Tout en encourageant et en félicitant l’Etat de Côte d’Ivoire pour toutes les initiatives prises en faveur des enfants ; et fort de ce qui précède, le CEFCI fait les recommandations suivantes :

La communauté internationale

 

  • Accroître leurs efforts dans la lutte contre les violences faites aux enfants ;
  • Œuvrer avec détermination pour le respect des textes et pactes internationaux ratifiés par chaque Etat ;

 

Les partenaires au développement

 

  • Continuer à apporter leur appui technique et financier pour la promotion des droits des enfants en Côte d’Ivoire.

 

Au gouvernement

 

  • vulgariser les plans d’accélération de lutte contre le mariage des enfants et des luttes contre les grossesses en milieu scolaire ;
  • Régler de manière durable et globale la question des enfants « microbes » en développant un système de prise en charge de ces enfants
  • Apporter un appui la situation des  filles exerçant comme servantes avec tous les risques inhérents à cette activité
  • Soutenir les organisations de promotion des droits des femmes et des enfants dans la lutte contre les violences faites aux enfants.

 

Aux Organisations Non Gouvernementales (ONG)

 

  • Continuer à travailler pour l’amélioration de la condition des enfants en Côte d’ivoire ;
  • Conjuguer leurs efforts  pour l’éradication des violences faites aux enfants.

 

 

Fait à  Abidjan, le 14 Juin 2016

 

Pour le CEFCI

Madame Julie M. Koné / Présidente