Nos activités en images

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

PARTENAIRES FINANCIERS

  • ciddh-logo-amelior.jpg
  • logo-global-woman.jpg
  • Logo-NED.jpg
  • logo-union-africaine.jpg
  • logo_MAMACASH.jpg
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
Stendhal   L'admission des femmes à l'égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation, et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain
Simone de Beauvoir   "Jusqu'ici les possibilités de la femme ont été étouffées et perdues pour l'humanité et il est grand temps dans son intérêt et dans celui de tous qu'on lui laisse enfin courir toutes ses chances.
   "Si vous êtes prêt à faire seulement ce qui est facile, la vie sera difficile. Mais si vous êtes prêt à faire ce qui est dur, la vie sera facile. "- T. Harv Eker
   "L’argent ne te rend pas heureux. Ne crois jamais que tu seras heureux le jour où tu seras riche. Si tu n’es pas heureux en cherchant à devenir riche, il Y a de fortes chances que tu ne le sois pas quand tu seras enfin riche. Par conséquent, que tu sois riche ou pauvre, assure toi d’être heureux" - Robert T Kiyosaki - Nos enfants Riches et brillants - Best-seller du New York Times
   La leçon ne peut être comprise que lorsque la raison de l'échec a été intégrée
   "Life is an echo; what you send out comes back" - Chinese proverb
   Le leadership : c'est l'art de faire faire à quelqu'un quelque chose que vous voulez voir fait, parce qu'il a envie de le faire - Dwight Eisenhower
   "Perte d'argent, perte légère ; perte d'honneur, grosse perte ; perte de courage, perte irréparable" - Johann Wolfgang von Goethe
   "Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont répondu «Non»; Grâce à eux, je l’ai fait moi-même" - Albert Einstein
   "Le succès c'est d'avoir ce que vous désirez. Le bonheur c'est aimer ce que vous avez." - H. Jackson Brown
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
  • ECOSOCC & CADHP

LE MOT DE LA PESIDENTE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION - MME JULIE M. KONE

2016 : L’Afrique consacre les droits de l’homme avec une mention particulière pour les droits des femmes !!

2016 marque un véritable tournant positif dans l’histoire de la promotion des droits de l'homme en Afrique. En effet, 13 ans depuis l'adoption du protocole additionnel à la charte africaine des droits de l’homme et des peuples appelé aussi du Protocole de Maputo, un nouvel engagement s’est incrusté progressivement dans la lutte contre l'inégalité des sexes en Afrique et les droits de la femme africaine.

Cette année 2016, marque également le 35e Anniversaire de l'adoption de la Charte africaine (1981), le 30e Anniversaire de l'application de la Charte africaine (1986); le 29e anniversaire de l'opérationnalisation de la Commission africaine des droits et des peuples (1987), et le 10e Anniversaire de l'opérationnalisation de la Cour de justice et des droits de l'homme de l'Afrique. Aussi, les Chefs d’Etats africains, pour mettre un point d’honneur à la promotion et au bien être de la Femme Africaine ont décrété :

- 2015 : Année de l’autonomisation de la femme Africaine

- 2016 : Année africaine des droits humains, avec un accent particulier sur les droits des femmes.

La question de la prise en compte de l’égalité des sexes et de la représentation des femmes, malgré les disparités observées en Afrique, occupe de plus en plus sa place dans les débats politiques en Afrique et dans le monde.

Par ailleurs, la Résolution 1325 des Nations Unies, 15 ans après son adoption, pose de manière impérieuse la nécessité de l’implication des femmes dans les processus de paix et de sécurité dans le monde aussi bien en amont qu’en aval des conflits.

Malheureusement, certains défis que vivent les femmes africaines au quotidien, freinent leur autonomisation et les rendent plus vulnérables et sujettes à des violations de leurs droits. Ces violations sont entre autres la négation ou l’absence de l’éducation, des droits fonciers, la persistance des pratiques traditionnelles néfastes, la violence à l’égard des femmes, et les violences sexuelles et les mariages précoces dont sont victimes nombreuses de nos femmes et filles.

Pourtant l’espoir est permis pour une amélioration progressive des droits des femmes dans le monde. La vision 2063 de l’Union africaine et le plan d’action de Beijing en faveur des droits des femmes sont là pour nous le rappeler et pour nous motiver à l’action aussi bien au niveau national que Communautaire.

Pour notre organisation, le Centre Féminin pour la démocratie et les droits humains en Côte d’Ivoire (CEFCI) ; Organisation dotée du statut d’observateur auprès de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des peuples de Banjul et membre de l’Assemblée générale de l’ECOSOCC de l’Union africaine, il est nécessaire de continuer la lutte tout en s’appuyant sur les acquis du travail réalisé depuis sa création.

Je reste convaincue de la nécessité pour les femmes de toutes les générations, de se lever et de mener ensemble le combat positif de la promotion du genre avec les hommes qui demeurent nos partenaires dans notre vie de tous les jours.

Je ne pourrai pas terminer, sans reprendre les propos d’une femme leader africaine, Dr Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l’Union Africaine, qui affirmait lors du récent pré sommet de l’UA sur le genre à Addis Abeba du 18 au 23 Janvier 2016, que : « Les femmes africaines doivent transformer et non se conformer».

Je nous invite donc, toutes autant que nous sommes, à impacter positivement notre génération et à tendre la main aux plus jeunes afin que la relève soit assurée pour que la femme ivoirienne aille au-delà de ses limites et transforme son pays pour une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020.

 

Julie M. KONE

Présidente du CEFCI