Nos activités en images

Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com

PARTENAIRES FINANCIERS

  • ciddh-logo-amelior.jpg
  • logo-global-woman.jpg
  • Logo-NED.jpg
  • logo-union-africaine.jpg
  • logo_MAMACASH.jpg
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
Stendhal   L'admission des femmes à l'égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation, et elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain
Simone de Beauvoir   "Jusqu'ici les possibilités de la femme ont été étouffées et perdues pour l'humanité et il est grand temps dans son intérêt et dans celui de tous qu'on lui laisse enfin courir toutes ses chances.
   "Si vous êtes prêt à faire seulement ce qui est facile, la vie sera difficile. Mais si vous êtes prêt à faire ce qui est dur, la vie sera facile. "- T. Harv Eker
   "L’argent ne te rend pas heureux. Ne crois jamais que tu seras heureux le jour où tu seras riche. Si tu n’es pas heureux en cherchant à devenir riche, il Y a de fortes chances que tu ne le sois pas quand tu seras enfin riche. Par conséquent, que tu sois riche ou pauvre, assure toi d’être heureux" - Robert T Kiyosaki - Nos enfants Riches et brillants - Best-seller du New York Times
   La leçon ne peut être comprise que lorsque la raison de l'échec a été intégrée
   "Life is an echo; what you send out comes back" - Chinese proverb
   Le leadership : c'est l'art de faire faire à quelqu'un quelque chose que vous voulez voir fait, parce qu'il a envie de le faire - Dwight Eisenhower
   "Perte d'argent, perte légère ; perte d'honneur, grosse perte ; perte de courage, perte irréparable" - Johann Wolfgang von Goethe
   "Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont répondu «Non»; Grâce à eux, je l’ai fait moi-même" - Albert Einstein
   "Le succès c'est d'avoir ce que vous désirez. Le bonheur c'est aimer ce que vous avez." - H. Jackson Brown
Joomla Templates and Joomla Extensions by JoomlaVision.Com
  • ECOSOCC & CADHP

DECLARATION CONJOINTE DES RESEAUX ET COALITIONS DE LA SOCIETE CIVILE IVOIRIENNE RELATIVE A LA PERTURBATION DU MEETING DU FPI

 

LES FAITS

Dans le cadre du retour à la normalisation de la vie publique en Côte d’Ivoire consécutive à la fin des élections générales dans notre pays, le FPI (Front Populaire Ivoirien) a organisé le Samedi 21 Janvier 2012, un meeting à la place FICGAYO de Yopougon.

Cette manifestation qui a été autorisée par le Ministère d’Etat Ministère de l’intérieur a également bénéficié de l’encadrement des forces de maintien de l’ordre et de l’ONUCI.

Contre toute attente, ce meeting a été perturbé par des individus se réclamant du RDR, et a été émaillé par des actes de violences ayant occasionné des dommages matériels, corporels et mort d’homme.

 

 

ANALYSE

Les coalitions ci après :

La COFEMCI-REPC, la COSOPCI, la CSCI, le FOSCAO-CI, le RAIDH et le WANEP-CI :

constatent une violation flagrante des principes fondamentaux de la démocratie qui, conformément aux articles 9 et 11 de la Constitution ivoirienne, autorisent la libre expression des opinions politiques et le libre exercice par les partis politiques de leurs activités ;

observent également que la scène politique ivoirienne reste marquée par trop de violences qui ont jalonné tout le processus de sortie de crise depuis 2002 et ont atteint leur paroxysme à l’issue de l’élection présidentielle et de la guerre qui s’en est suivie ;

notent l’obstination choquante des partis politiques ivoiriens qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition à faire de la violence le mode privilégié de l’expression de leurs désaccords.

 

RECOMMANDATIONS

Au regard de ce qui précède, la COFEMCI/REPC, la COSOPCI, la CSCI, le FOSCAO-CI, le RAIDH et le WANEP-CI:

  • condamnent avec la dernière énergie cette spirale de violences inacceptable et injustifiée dont le meeting du FPI a été l’illustration la plus abjecte ;
  • condamnent la complaisance dont ont fait preuve les Forces de l’ordre ivoiriennes et qui engage la responsabilité pleine et entière du Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur qui devra en assumer toutes les conséquences ;
  • interpellent le Gouvernement sur son rôle régalien et sur l’impérieuse nécessité de veiller au strict respect de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme (articles 19 et 20) et la Constitution ivoirienne de 2000 (articles 9 et 11) ;
  • invitent les partis et groupements politiques à renoncer à la violence et à ne privilégier que le débat d’idées dans l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire ;
  • interpellent les partis politiques sur la nécessité de sensibiliser et de former leurs militants sur les principes fondamentaux de la démocratie et la culture de la tolérance.
  • invitent les populations ivoiriennes au calme, et à s’abstenir de toute attitude de nature à compromettre le fragile processus de réconciliation nationale.

Les coalitions et réseaux de la Société civile ivoirienne souhaitent un prompt rétablissement aux blessés et présentent leurs sincères condoléances à la famille éplorée.

Fait à Abidjan, le 26 Janvier 2012

 

Pour les coalitions et réseaux suivants :

COFEMCI-REPC/La Présidente

COSOPCI /Coordonnateur

CSCI / P/O Président CDEC

FOSCAO-CI/La Coordinatrice

RAIDH /Le Coordonnateur

WANEP-CI / P/O Le Coordonateur Adjoint